Aménagement du centre-bourg

Rue du Docteur Praux, 44530 Saint-Gildas-des-Bois

1083

Programme

Le bourg de Saint-Gildas-des-Bois s’insère dans un ensemble paysager, historique et environnemental de très grande qualité. Situé en bordure de Brière et à proximité de la forêt du Gâvre, entre marais, forêt et vallée de la Vilaine, à proximité de l’océan, la commune recèle de nombreux atouts naturels, traditionnels et structurels qui sont le moteur de son développement. Idéalement située entre Redon et Saint-Nazaire, desservie par les transport en commun (TER, SNCF, bus LILA), et offrant de nombreux équipements ainsi qu’un cadre de vie naturel, clame et agréable, la commune de Saint-Gildas-des-Bois est soumise depuis les années 80 à une forte pression démographique qui a donné naissance à des extensions urbaines (majoritairement pavillonnaires) autour des différentes voies structurantes du territoire.
Le bourg présente des richesses patrimoniales indéniables : l’Abbatiale et la Communauté des Sœurs de Saint-Gildas-des-Bois, sa trame urbaine ancienne organisée autour de 2 axes majeurs (nord-sud et est-ouest), des arbres remarquables… L’objectif du projet était d’imaginer et de réaliser des aménagements permettant aux piétons de circuler librement et en toute sécurité, remettant la voiture à sa juste place (tant en circulation qu’en stationnement), valorisant la Mairie, l’Abbatiale et le fruitier réaménagé en salle d’exposition, et offrant des aménités généreuses propices à la vie collective (parcours, terrasses des commerces, etc.).
En un mot, aménager la centralité de Saint-Gildas-des-Bois, un véritable cœur vivant, affirmant sa force et son charme.

Concepteurs

  • ABMP (architecte)
  • PHYTOLAB- paysagistes (mandataire)
  • Studio Vicarini (concepteur lumière)

Commune

  • Saint-Gildas-des-Bois

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Ville de Saint-Gildas-des-Bois

Thèmes

  • Aménagement

Année de réalisation

2022

Surface(s)

1,4 ha

Coûts

2 630 000 €HT

Documents

L’aménagement a été pensé pour un meilleur partage de l’espace largement au profit des modes doux (piétons, pas vraiment cycle) et en dans une volonté forte d’affirmer les liens entre la Mairie, l’Abbatiale et le Fruitier. Pour ce faire, une réflexion élargie a été menée sur la thématique des mobilités (plan de circulation, stationnements, liens doux).
La voirie départementale qui traverse le bourg a été totalement requalifiée en termes d’emprise et de matérialité, pour marquer la traversée de ce site exceptionnel qui présentait jusqu’alors un caractère résolument routier. En entrée de ville, le grand mur de la Congrégation des Sœurs a fait l’objet d’un important travail de plantation pour accompagner de façon chaleureuse l’entrée de ville et casser une certaine austérité du bâti.
La réduction de l’offre de stationnement sur la place centrale a permis la création de véritables parvis pour la Mairie et l’Abbatiale. Une continuité piétonne généreuse a été déployée entre ces deux édifice identitaires. La rue de l’abbatiale, qui positionnait la Mairie dans une situation giratoire, a été piétonnisée, renforçant ainsi le lien avec le square.
De vastes espaces enherbés ont été aménagés pour structurer la place dans l’axe du Fruitier. Un jardin en gradines comprenant différentes assises permet de contempler les lieux et de gérer le dénivelé important avec le jardin du presbytère. La clôture de ce dernier a été remplacée par un dispositif en bois agrémenté de nombreuses plantes grimpantes.
Les abords du Fruitier, un véritable écrin de verdure a été créé : un lieu calme, tranquille et ombragé, équipé d’une grande table de pique-nique. Un lieu propice à la détente et où il est agréable de s’installer.
Un travail très important de mise en valeur nocturne a également été mené. Le projet nocturne joue de la dichotomie entre ombre et lumière. La lumière cadre l’espace, les contracts définissent les formes, les transitions guident les usagers. Depuis l’extérieur vers l’intérieur, les surfaces horizontales éclairées démarquent les espaces avec une douce transition vers le coeur de la place. La façade de l’abbatiale est mise en valeur et le clocher éclairé, centre de la composition en clair-obscure, est devenu un point de repère à l’échelle de la ville.


Approche environnementale : Le centre-bourg de Saint-Gildas-des-Bois était intégralement revêtu en enrobés et donc totalement imperméable. L’aménagement s’est attaché a dégager de grandes surfaces perméable : des espaces verts généreux et des aires de stationnements en pavés à joints engazonnés ont été aménagés pour permettre l’infiltration des eaux pluviales. La végétation mise en oeuvre, composée d’essences locales, permet également de réduire la température lors des fortes chaleurs estivales.
Par ailleurs, le travail sur la mobilité s’est attaché à promouvoir les déplacements doux dans le bourg afin de limiter les déplacements motorisés.
Le matériel d’éclairage ainsi que les différentes temporalités mises en oeuvre permettent de réduire les consommations énergétiques.

Bureau(x) d’études : Quarta (Ingénierie VRD)
Photographe : Phytolab

À voir aussi...

Onlywood

Orvault
Ar
901

îlot Francas

Nantes
Ar
927

Neoverde

Nantes
Ar
928
Ar
929