Pôle Enfance-Jeunesse à la Haye Fouassière

Rue Saint-Exupéry, 44690 La Haye Fouassière

4603

Programme

construction d’un Pôle Enfance Jeunesse & associatif :
1 espace 3/6 ans / 1 espace 6/11 divisible 6/9-9/11 / 1 espace jeune / espaces annexes : bibliothèque, consultation informatique, ateliers peinture et bricolage, espace de motricité / bureaux, espace de réunion, stockages et locaux techniques.

Concepteurs

  • BIGRE ! architecte mandataire

Commune

  • La Haye Fouassière

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Commune de la Haye Fouassière

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2022

Surface(s)

850 M2 (SP)

Coûts

1 950 000 € HT, coût bâtiment et aménagements extérieurs

Documents

A l’Est de la commune, le site retenu pour l’édification du nouveau Pôle Jeunesse est proche des autres équipements (écoles, restauration, gymnase…) et permet une construction de plain pieds et l’accueil d’activités de plein air tout en mutualisant l’espace de stationnements avec l’école.

Ce site développe également de grandes qualités à travers un paysage ouvert ; une topographie marquée sur la ville et son clocher en contrebas à l’Ouest ; les vignes et le château d’eau de Bellevue à l’Est ; la frange Nord plantée de bouleaux lui confère une atmosphère de sous-bois propice à la rêverie, offrant aux moments de jeux une aire naturellement ombragée et protectrice ; à l’Ouest, quelques plantations de qualité accompagnent une noue et protègent le site de la circulation du rond-point. Vers le Sud, le prolongement de la noue forme presque un talus en promontoire sur l’espace public qui permet la mise à distance de la route.

Ces qualités paysagères et l’ambiance des lieux ont motivés les intentions de notre projet qui propose d’implanter le bâti en regard de la rue, en surplomb du rond-point du Petit Prince. Accompagnant la topographie dans l’axe Nord-Sud, le volume offre une façade urbaine vers le centre-ville à l’Ouest et une façade ouverte sur le grand paysage et le sous bois de bouleaux à l’Ouest. Une rampe permet de rejoindre la coursive du nouvel équipement et dessert les entrées du Pôle Jeunesse et de Cité Jeune. Au Sud-Est, les espaces d’activités protégés du soleil par un auvent se prolongent par un ponton en débord sur une noue paysagère qui rejoint les aires d’évolutions extérieures aménagées dans le boisement de bouleaux. Chaque espace extérieur est délimité par une clôture en ganivelle. Le reste du site est librement accessible pour accueillir des activités sportives ou collectives.

Posée sur des pilotis de béton permettant l’écoulement des eaux vers la noue à l’Ouest, la construction est composée d’une dalle bois en caissons isolés associant murs ossatures bois, parois en briques de terre crue et une charpente en caissons isolés, protégée par une couverture en bac sec.

Le volume du Pôle Jeunesse est délibérement simple et prend la forme d’un accent circonflexe marqué par une arrête de toiture qui vient s’élever dans l’axe de la pliure de la couverture. Celle-ci est percée ça et là de châssis de toiture pour éclairer dans la profondeur les espaces d’activités qu’elle abrite. Les façades sont revêtues d’un bardage bois en lames de Douglas à couvre-joints.

Le volume est creusé de auvents qui protègent les entrées du Pôle Jeunesse et de Cité Jeune. Ces auvents sont habillés d’un motif géométrique en panneaux multiplis revêtus d’une peinture à base de pigments naturels. Au sud-Est, une longue échancrure en creux dans le volume alterne motifs géométriques peints et baies vitrées coulissantes des espaces d’activités. Le préau complète la protection solaire offerte par le sous-bois tout en composant l’identité du Pôle Jeunesse.


Approche environnementale : – Bâtiment Basse Consommation
– Démarche E+/C- * E2/C1
– Enveloppe dalles murs et couvertures ossature bois + isolation renforcée BIOFIB + bardage bois purgé d’aubier non traité
– Refends intérieurs en briques de terre crue pour améliorer l’inertie thermique de la construction bois jouant un rôle tampon (stockage et déstockage de la chaleur)
– Compacité du plan et des volumes
– Éclairage naturel sur tous les espaces intérieurs et éclairage artificiel basse consommation
– ventilation double flux et récupération d’énergie
– qualité acoustique des espaces intérieurs et protection extérieure

Bureau(x) d’études : ECGG économiste, KYPSELI ingénierie fluides, EVEN structures, ACOUSTIBEL études acoustiques, GOTEC coordination OPC
Photographe : Gaëtan Chevrier