Y building

21 rue Léon Durocher, 44200 Nantes

634

Programme

101 logements en accession libre, service de conciergerie (65m²), salle de fitness destinée aux résidents (35m²), terrasse partagée (55m²), 6 commerces (550m²), 54 places de stationnement en sous-sol, aménagements paysagers

Concepteurs

  • FRES ARCHITECTES > laurent gravier + sara martin camara

Commune

  • Nantes

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Cogedim Atlantique

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2019

Surface(s)

6010 m² SDP5810m² SU4810m² SHAB

Coûts

coût de construction (entreprise générale) : 8.96 M € HT y compris aménagements extérieurs (valeur mars 2019)

Documents

UNITAIRE ET MULTIPLE.
Le projet prend place dans un contexte urbain hétéroclite, marqué par l’histoire de l’île de Nantes. Il se nourrit de l’imaginaire des chantiers navals, véritables savoir-faire locaux en constructions métalliques. Le projet présente d’une part une volumétrie fragmentée, en réponse au contexte faubourien de ce quartier de l’île de Nantes, et d’autre part des façades habillées d’une peau métallique perforée et soulignées d’horizontales qui unifient le projet.

ILOT OUVERT.
Le projet se présente sous la forme d’une figure articulée en Y, composée de volumes avec des hauteurs variant de R+3 à R+6, offrant de multiples orientations aux logements et s’ouvrant sur les rues adjacentes par deux cours plantées communiquant entre elles par des porches, créant un véritable îlot ouvert perméable aux mobilités douces en journée. Cette forme articulée crée des places publiques sur les rues et des places semi-publiques en intérieur d’ilot. Les logements sont accessibles par quatre halls situés en cœur d’îlot, offrant une transition douce entre l’espace urbain de la ville et l’espace privé du chez soi ; les façades sur rue sont ainsi dédiées aux commerces.

TECHNIQUE INTÉGRÉE A L’ARCHITECTURE.
Le bâtiment est conçu comme une discrète machine à habiter: machine sociale par la diversité typologique et la création d’espaces partagés comme la terrasse collective, la salle fitness et la conciergerie; machine à vivre par la création d’espaces généreux et atypiques avec 2,70m de hauteur sous plafond pour tous les logements; machine climatique par la mise en œuvre d’une isolation thermique extérieure et par une ventilation croisée des logements traversants et multi-orientés, par la création d’un jardin en cœur d’îlot et d’un écosystème en toitures-terrasses; machine structurelle par une descente des charges verticale à travers tous les programmes; machine constructive par une peau de façade modulaire; machine économique par une approche pragmatique et rationnelle… Tous ces dispositifs techniques forment un tout et s’intègrent discrètement à l’architecture.

CONSTRUCTION ET MATERIAUX
Le projet est conçu à partir d’un module de façade, une lame métallique de 30cm de largeur, qui se décline en bardage et en volet accordéon. Cet élément donne le caractère industriel au projet et sa perforation permet de moduler les vues et la lumière.
Le projet est réalisé avec une isolation par l’extérieur habillée d’un bardage acier galvanisé finition kristal. Les bandeaux horizontaux en béton soulignent chaque étage et apportent une échelle domestique à l’ensemble.


Approche environnementale : RT 2012
Certification: NF logement
Bbio (qualité de l’enveloppe) = 59.5 W/m².an
Cep (consommation en énergie primaire) = 78.6 KWh(ep)/m².an
Source de chaleur: Chauffage à Distance de l’Ile de Nantes.

Financement :
privé

Bureau(x) d’études : IBA, structure; Pouget, BET fluides et environnement; AIA Management, Economiste; OAK, paysagiste
Photographe : Philippe Ruault, Juan Cardona

À voir aussi...

Ar
118

TRYO

Nantes
Ar
622
Am
630