Work In Pornic

2 Rue Georges Charpak Parc d’activités du Val Saint-Martin, 44210 Pornic

838

Programme

Le Work In Pornic (WIP) est un immeuble de bureaux en R+2 de 1680 m² d’une capacité de 200 personnes.
Il accueille un espace de coworking (8 postes en open space) et 3 bureaux à partager, une pépinière d’entreprises (8 bureaux), des bureaux tertiaires individuels et en plateaux à louer, des espaces et services mutualisés (salles de réunions modulables, espace de restauration, terrasse panoramique, réseaux de partenaires …) ainsi que les bureaux du service « développement économique » de Pornic Agglo Pays de Retz.

Le projet est composé d’un seul bâtiment neuf et d’un parking aérien.
Il s’articule de la façon suivante :
Au rez-de-chaussée sont situés les espaces partagés, le hall, les salles de réunions et la pépinière d’entreprise ;
Aux étages se répartissent les bureaux des «résidents privés ».
Il s’agit d’un bâtiment à vocation tertiaire, groupement d’exploitation ERP 5ème catégorie, de type W.

Concepteurs

  • BLOCK architectes

Commune

  • Pornic

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • LAD-SELA

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2020

Surface(s)

surface de plancher : 1686 m²surface utile : 1567 m²

Coûts

2 520 595 € HT, année de Valeur 2019

Documents

Le projet forme un bâtiment unique et compact, implanté à l’angle de la parcelle. La plus grande longueur du bâtiment est orientée au Sud et forme une vitrine.
Le projet est composé sous forme de séquences articulant les couples Public/Minéral et Privé/
Végétal :
• De l’Ouest vers l’Est : Au RDC, sur le mail, les espaces partagés, le hall et les salles de réunions s’ouvrent sur l’espace public. Ils participent de l’animation du mail. Vers l’Est, vers le grand paysage s’organise la pépinière d’entreprises.
• Du Sud vers le Nord : Au RDC, au Sud les « tiers Lieux » animés forment une vitrine, tandis qu’au Nord, non visible depuis la rue, le parking végétalisé intégré au paysage s’organise.
• Du bas vers le haut : Au RDC s’organisent sous forme de vitrine, les espaces communs, les espaces de croisements, de convivialité et la pépinière, véhiculant une image positive et dynamique du lieu.
Sur deux niveaux supérieures, dans un corps en bois ouvert sur le paysage se trouvent les bureaux des « résident privés ». Enfin, un espace partagé et une terrasse panoramique viennent clore le dispositif architectural.
Le volume forme un socle vitré surmonté d’un volume bardé de bois.
Le RDC est constitué d’un ensemble de châssis vitrés aluminium et de stores-banne blancs au Sud et à l’Ouest.
Les façades des étages forment un volume de résille faisant référence aux ganivelles de bord de mer. Ce volume de bois ajouré forme la seconde peau de l’ouvrage. Cette trame en bois, au motif tartan, remplie le rôle de pare-soleil pour les bureaux situés au Sud à l’Ouest et à l’Est.
Le caractère très naturel de la résille bois, la forme singulière en proue du bâti inscrit l’architecture dans le contexte proche et lointain.
Le projet intègre à la fois des formes vernaculaires et balnéaires.


Approche environnementale : Effinergie -20% Bbio&-40% Consommation/RT2012
Energies renouvelables utilisées : panneaux photovoltaïque et VMC double-flux

Au-delà de son ancrage territorial, le WIP se doit de porter une ambition environnementale globale.
L’un des enjeux environnementaux majeurs est de pouvoir maîtriser le confort thermique d’été de ce bâtiment tertiaire sans climatisation.
Le WIP est un bâtiment bioclimatique, bien orienté, bien isolé, à très forte inertie ; il fabrique sa propre énergie par une toiture solaire afin de réduire son empreinte carbone.
Le WIP innove par la création d’une nouvelle peau : une façade bioclimatique qui fabrique sa propre ombre, son propre rafraîchissement.
Notre approche va au-delà de la RT 2012. Elle anticipe la RE2020 (Effinergie -20% Bbio & -40% Consommation/RT2012).
Ainsi, la conception bioclimatique global du WIP permet de réduire la consommation en hiver et de produire du rafraîchissement en été.
Notre volonté est d’être actif et acteur de notre environnement : le WIP produit de l’énergie, de l’ombre et de la lumière.

Bureau(x) d’études : Cairn ingénierie, ITAC acoustique
Photographe : Philippe Piron

À voir aussi...

Ar
570
Am
838
Ar
838