Square et viaduc du port

boulevard des Océanides, 44380 Pornichet

1052

Programme

Etude urbaine – MOE infrastructure et ouvrage d’art

Concepteurs

  • Campo
  • Magnum Architectes et Urbanistes (mandataire)

Commune

  • Pornichet

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • Ville de Pornichet

Thèmes

  • Urbanisme

Année de réalisation

2018

Surface(s)

20 000m²

Coûts

2.5 M€ HT

Documents

Hier, ce lieu disqualifié était la résultante de considérations techniques : un giratoire entouré de pelouses, coincées entre une station-service et le fond d’un port d’échouage. La ville s’arrêtait net, abruptement. Un muret en béton matérialisait la limite urbaine qui laissait la place à l’estran et aux forces océaniques. On ne faisait qu’y passer, en voiture ou en faisant son jogging.
La commande portait sur le réaménagement du square, de l’accès au port et au boulevard littoral de la baie de la Baule. Elle nous a conduit à repenser les rapports entre ville et littoral. A fabriquer une interface, un entre-deux qui serait fait d’urbain et de sauvage entremêlés et faire de ce lieu de passage un lieu d’usages, de brassage, social, générationnel et culturel.
Ce projet a demandé aussi beaucoup de conviction et d’énergie pour recréer un imaginaire à partir de ce site magistral.
Le square est aujourd’hui une place ouverte sur l’océan, un grand plateau capable, support d’usages, rythmé par la saisonnalité du site. Un espace qui fédère petits et grands qui peuvent s’asseoir, jouer, parler, ou écouter un concert abrités sous le kiosque. Au centre de cette place, un bassin pour la navigation des maquettes de bateaux crée l’évènement et renoue avec une ancienne tradition pornichétine. Cet espace public devenu central trouve son prolongement vers la promenade du viaduc et vers la plage.
L’ouvrage d’art a été réparé et adapté aux modes actifs dans une logique de rénovation plutôt que de démolition/reconstruction. De nuit, sa mise en lumière accompagne le boulevard de la mer. C’est devenu une promenade agréable entre le port, détaché telle une île, et sa ville.
Enfin, pour révéler la beauté du littoral, il a fallu réunir les conditions préalables à la reconstitution du milieu dunaire très altéré. La stratégie a été double. D’une part renaturer la dune sauvage existante et la protéger afin de la pérenniser à long terme. D’autre part, assumer la création d’un jardin dunaire artificiel dans lequel le square viendrait se prolonger jusqu’à la plage.
L’immersion au sein de cet espace si particulier est une expérience nouvelle pour y découvrir des ambiances et une palette végétale unique. Les creux ménagés dans ce jardin accueillent des espaces récréatifs et ludiques. Un bateau s’y est échoué comme dans un rêve d’enfant. Le choix a été fait de redonner une seconde vie à une épave plutôt qu’opter pour un modèle de jeu standardisé. Ce jardin ménage aussi de nombreux espaces méditatifs pour y admirer l’immensité du paysage ou le coucher de soleil sur la mer.

Approche environnementale :

  • renaturation de la dune
  • réparation du viaduc au lieu de sa démolition/reconstruction
  • recyclage d’une épave en jeux pour enfants
  • limitation de la place de la voiture et augmentation des liaisons modes actifs
  • éclairage LED pour le viaduc et les banquettes

Financement : Ville de Pornichet

Bureau(x) d’études : Arcadis, Noctiluca

Photographe : Patrick Miara

À voir aussi...

Ar
570
Ar
837
Am
838