Place de la Galarne

Boulevard Pompidou, 44200 Nantes

1030

Programme

Aménagement d’une place urbaine de 2400m² sur l’île de Nantes dans un contexte urbain des années 70 en lieu et place de l’ancienne mairie annexe aujourd’hui démolie. Cette micro-centralité de quartier est traversée par le boulevard Pompidou qui accueille la ligne de Chronobus C5 . Espace de proximité de l’Est de l’île de Nantes, la Place de la Galarne est bordée par des arcades en pied d’immeubles résidentiels qui accueillent de nombreux commerces (restaurants, cafés, boulangerie, coiffeur, pharmacie, tabac-presse). La démolition de la
mairie-annexe offre l’opportunité de retrouver un espace urbain apaisé où les piétons retrouvent toute leur place en y développant une thématique chaleureuse : l’univers onirique du patio ou du ryad où le calepinage de la place en dalles, pavés et mosaïques dessine des motifs et où le mobilier se transforme en lanternes lumineuses faites de métal perforé. Le stationnement est régulé et maintenu dans son
fonctionnement dans la partie Ouest pour desservir
les commerces et la trace du boulevard Pompidou qui traverse la Place s’efface pour prolonger la place jusqu’à sa rive Sud. Cet espace public de proximité a été imaginé en concertation avec les habitants et les commerçants sur plusieurs ateliers de travail. Un atelier de mosaïque réalisées par des enfants dans le cadre des Architeliers (organisés par L’ARDEPA) et encadré par l’artiste Delphine Deltombe a permis de ponctuer le sol de la place par des motifs colorés.

Concepteurs

  • Map [paysagistes]

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • SAMOA

Thèmes

  • Aménagement

Année de réalisation

2018

Surface(s)

2400m²

Coûts

618 000 € HT

Documents

Aménagement d’une place urbaine de 2400m² sur l’île de Nantes dans un contexte urbain des années 70 en lieu et place de l’ancienne mairie annexe aujourd’hui démolie. Cette micro-centralité de quartier est traversée par le boulevard Pompidou qui accueille la ligne de Chronobus C5 . Espace de proximité de l’Est de l’île de Nantes, la Place de la Galarne est bordée par des arcades en pied d’immeubles résidentiels qui accueillent de nombreux commerces (restaurants, cafés, boulangerie, coiffeur, pharmacie, tabac-presse). La démolition de la mairie-annexe offre l’opportunité de retrouver un espace urbain apaisé où les piétons retrouvent toute leur place en y développant une thématique chaleureuse : l’univers onirique du patio ou du ryad où le calepinage de la place en dalles, pavés et mosaïques dessine des motifs et où le mobilier se transforme en lanternes lumineuses faites de métal perforé. Le stationnement est régulé et maintenu dans son fonctionnement dans la partie Ouest pour desservir les commerces et la trace du boulevard Pompidou qui traverse la Place s’efface pour prolonger la place jusqu’à sa rive Sud. Cet espace public de proximité a été imaginé en concertation avec les habitants et les commerçants sur plusieurs ateliers de travail. Un atelier de mosaïque réalisées par des enfants dans le cadre des Architeliers (organisés par L’ARDEPA) et encadré par l’artiste Delphine Deltombe a permis de ponctuer le sol de la place par des motifs colorés.


Bureau(x) d’études : TUGEC Ingénierie BET VRD
Photographe : Nautilus – Jean-Dominique BILLAUD

À voir aussi...

Pôle médical et logements

La Chevrolière
Ar
1016
Am
1017
Ar
1018
Ar
1020