Réhabilitation du Jardin des Cinq Sens

Île Beaulieu, 5 rue Gaëtan Rondeau, 44200 Nantes

1354

Programme

Aménagement paysager aux abords du lycée Internationale Nelson Mandela : le parvis et l’esplanade, le jardin des 5 sens, la coulée verte boisée, les zones vertes du lycée

Concepteurs

  • 1 - François LECLERCQ Associés- architectes (mandataire)
  • 2 - D'ICI LÀ PAYSAGES & TERRITOIRES- paysagistes-concepteurs

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • 1 - Conseil régional des Pays de la Loire
  • 2 - Commune de Nantes

Thèmes

  • Aménagement

Année de réalisation

2015

Surface(s)

3.5 ha (le lycée et les aménagements extérieurs), 5 000 m² (jardin des Cinq Sens)

Coûts

57 M€HT (le lycée et les aménagements extérieurs), 0.9 M€HT (jardin des Cinq Sens)

Documents

LE SITE : La réhabilitation du jardin des cinq sens et les aménagements paysagers aux alentours, s’insère dans le projet de construction du lycée international Nelson Mandela, réalisé par François Leclerc architecte et urbaniste. A proximité direct du lycée, le maintien du jardin des cinq sens était primordial puisqu’il s’agissait d’un jardin de quartier fréquenté des riverains.

STRATÉGIE URBAINE ET PAYSAGÈRE : En positionnant le lycée au cœur du dispositif du site, nous avons engagé une stratégie urbaine et paysagère très claire. Le jardin dessert les différents équipements du site (lycée, conservatoire, salle polyvalente) : c’est un espace public par essence, un espace partagé par tous qui prend la forme d’un parvis jardin. L’espace public se prolonge sur la partie ouest du site par une allée arboretum vers la coulée verte qui se connecte directement sur les bords de Loire. Le lycée prend une attitude urbaine, en laissant son accès à travers un parvis jardin et en se retournant vers le parc des sports, traité comme un parc composée de grandes étendues et d’une lisière boisée.

JARDIN DES CINQ SENS : Afin de proposer des lieux pour tous les usagers, et de conserver et profiter des vues, le jardin est composé de trois îles, situées chacune à leur altimétrie, qui proposent d’associer des lieux et des milieux, des usages et des paysages. La thématique originelle des cinq sens a été conservée, et abordée dans un cadre champêtre. Les atmosphères s’inspirent de la région (champs colorés, jardin argenté, bords de Loire naturels). Ces univers sont cousus par un écrin vert composé de petits arbustes et de graminées plus neutres qui constituent un ensemble lisible depuis la rue et se déroule vers la coulée verte. Une mare écologique qui récupère les eaux pluviales des bâtiments a été reconstituée, et propose les végétaux typiques des bords de Loire. Deux sculptures de l’artiste Orélio Vignando, issues de l’ancien jardin ont également été replacées dans le jardin (un cadran solaire et une fontaine musicale).


Approche environnementale : La mare est un ouvrage de stockage d’eau pluviale issue de la salle polyvalente et du jardin des Cinq Sens, traité sous la forme d’un bassin naturel. Elle apporte, a fortiori en milieu urbain, une plus-value intéressante en terme de biodiversité, car elle permet le développement de strates de végétation adaptées.

Bureau(x) d’études : SETEC (B.E.T), Biodiversita (écologue)
Photographe : Pierre-Yves Brunaud

À voir aussi...

Ar
1177

Pôle médical et logements

La Chevrolière
Ar
1181
Ar
1187