Maison O – La Lanterne

340

Programme

Extension d’une chambre, rénovation énergétique, requalification de l’entrée extérieure

Concepteurs

  • Atelier Ronan Prineau

Commune

  • Nantes

Maître(s) d'ouvrage(s)

Privé

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2020

Surface(s)

surface plancher extension 7m2

Coûts

59 247€ HT dont 18 791€ d'aménagements extérieurs

Documents

Cette maison Nantaise du début du 19ième siècle se trouve dans un lotissement au nord de Nantes au lieu dit « les vallées ». Sa modénature est caractérisée par sa typologie nantaise et ses deux façades tripartites. Sur rue, au sud, un petit jardin d’apparat d’une épaisseur de 3 mètres créé de l’intimité et révèle la topographie importante du site. Sur cœur d’ilot, au nord, un jardin planté prend place de plain pied.

Le projet consiste à conserver la qualité architecturale typologique en réadaptant cette maison du 20ième aux usages du 21ième siècle.

Requalification de l’entrée

La requalification du jardin sur rue prend place par la création d’un parvis bas qui permet l’accueil et la mise en relation de la cave, avec la rue, redonnant un usage à celle-ci. Un escalier « habité » type gradin permet un accès au jardin haut planté. A l’interstice un petit pavillon technique vient séparer l’entrée technique de l’entrée de réception. Une clôture en acier galvanisé et son généreux portail sur pivot couronne l’organisation et requalifie le rapport à la rue.

Isolation thermique et cinquième façade

La deuxième intervention consiste en la rénovation énergétique de la toiture par l’extérieur. Un travail de finesse et de gouttière nantaise nous permet de conserver les épaisseurs et les qualités architecturales initiales.
Enfin, la réalisation d’une lanterne inscrit cette maison dans le 21ième siècle. Cette lanterne dissymétrique permet à la maison de s’orienter vers le grand paysage du cens.
Elle devient un observatoire donnant une vue « sur Nantes » et offre aux habitants une ouverture sud baignant toute la maison de soleil toute au long de la journée. A la nuit tombée, cette lanterne devient repère urbain et tisse avec le quartier de nouveaux liens.
Un rideau extérieur tissé vient filtrer la lumière et protéger la maison des surchauffes pendant qu’un rideau intérieur épais apporte chaleur et intimité pour les soirées d’hiver.
A l’intérieur, le mobilier en contreplaqué bouleau redonne l’échelle du corps à cette petite chambre grâce à une allège aux multi-usages (bureau, observatoire et rangements).


Approche environnementale : Rénovation énergétique, matériaux naturels et biosourcés, économie de matière

Photographe : François Dantart

À voir aussi...

Lycée Caroline-Aigle

Nort-sur-Erdre
Ar
274

Cos’Yle

Nantes
Ar
282

TRYO

Nantes
Ar
282