Espace Agnès Varda

16 rue Pierre Landais, 44200 Nantes

453

Programme

Construction des bains douches municipaux, d’un restaurant social et des bureaux du CCAS de la ville de Nantes

Concepteurs

  • Atelier MIMA
  • BRUT Architectes

Commune

  • Nantes

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • CCAS Ville de Nantes

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2020

Surface(s)

895m2 SU

Coûts

2 300 000 € HT

Documents

Le nouvel espace Agnès Varda s’implante en lieu et place de l’ancien restaurant social municipal Pierre Landais.

L’objectif est d’organiser, en un même lieu, différents services municipaux d’accompagnement social préalablement disséminés dans la ville : le restaurant, les bains-douches, et les bureaux et salles d’activité liées au CCAS de la ville.

Afin de préciser ce projet d’établissement complexe, nous proposons d’organiser des ateliers d’échanges avec les usagers et «passagers», pour formaliser le projet architectural au plus près des besoins quotidiens : un outil singulier ménageant des objectifs ambivalents, symbolisés par l’injonction contradictoire de construction d’un «abri ouvert».

Des principes tendent ainsi à se formuler, qui deviendront les tuteurs au développement du projet :
– Trois niveaux pour trois services, liés par un long escalier ouvert collé à la rue, articulant le pavé de la rue au ciel du toit pour affirmer la vocation unitaire et universelle de cet équipement tierce.
– Des lumières naturelles hiérarchisant les espaces, franches et entières sur l’accueil, séquencées aux paliers, ou filtrées sur les douches et soins.
– Des propositions complémentaires de rapports spécifiques au milieu urbain, par des cadrages conquérants sur la rue, par des vues dissimulées, ou par
de larges terrasses sous pergola, au milieu des logements voisins, offrant un rapport inattendu, discret et privilégié.
– L’utilisation de matériaux reconnaissables et complémentaires : la rassurante inaltérabilité du béton à la domesticité du bois, mis en oeuvre par préfabrication d’éléments dont l’assemblage parfois complexe raconte la liberté prise, et montrée possible, par le motif du joint.

Pensé en retrait d’une quotidienneté souvent subie, l’espace Agnès Varda se souhaite un lieu refuge où l’architecture accompagne le personnel afin de proposer aux plus démunis des moments de repos pour le corps et l’esprit.


Approche environnementale : Raccordement au réseau de chaleur urbain,Conception bioclimatique, Bâtiment BEPOS, système de production d’eau chaude solaire, raccordement au réseau de chaleur et chaudière numérique (système STYMERGIE)

Bureau(x) d’études : ICM, Isocrate, Tribu HQE, ECB, Symbiance
Photographe : Atelier MIMA

À voir aussi...

Lycée Caroline-Aigle

Nort-sur-Erdre
Ar
274

TRYO

Nantes
Ar
281

Cos’Yle

Nantes
Ar
282

Capitainerie

Piriac-sur-Mer
Ar
286